Les petits kifs de la semaine #1

Regarder le verre à moitié plein et ce quelque soit la situation… Voilà un lourd pari ! Comme tout le monde, j’ai mon lot de « soucis » du quotidien : travail, problème de transport, fatigue, pluie… Je mets volontairement le mot « soucis » entre guillemets car pour moi tant que l’on a la santé, une famille et un toit sous lequel dormir, tout est encore possible.

En réfléchissant à quel article je pourrai bien écrire sur mon blog, je me suis dit pourquoi ne pas lister les choses positives qui me sont arrivées cette semaine. Cela participerai à ma devise « think positive ». J’avoue qu’en ce moment je suis très portée sur le développement personnel et la recherche de l’harmonie au quotidien.

Notre vie est remplie de bonnes choses. Le problème c’est qu’on ne sait pas toujours les identifier. Voici donc mes petits kifs de la semaine.

 

Lundi 

Lundi je suis allée chez Baby Gap après le travail à l’occasion des ventes privées. J’adore cette marque. Je ne suis pas particulièrement fan des vêtements pour adultes mais pour les bébés je trouve qu’ils font de très belles choses.

Au moment de mon passage en caisse, je me suis remémoré la période où je travaillais chez Baby Gap en parallèle de mes études. J’étais à la place de la vendeuse. Je me souviens que quand j’encaissais les clientes, je me disais souvent « j’espère qu’un jour je pourrai acheter des vêtements Baby Gap à mon bébé ». Je me demandais souvent à quoi ressemblerai ma vie, est-ce que j’aurai un bébé et qui en serait le père… C’était il y a 8 ans. En sortant du magasin, j’ai eu le sentiment d’avoir réussi quelque chose.

 

Mardi 

Au travail j’ai la chance d’avoir à disposition du thé des Comptoirs Richard, et ce à mon plus grand plaisir car je ne bois plus de café depuis ma grossesse. Mardi j’ai découvert le thé Au temps des Tsarines. Il est excellent. Il est composé d’une base de thé vert avec un mélange d’agrume : orange douce et écorces d’orange. D’une manière générale, les thés des Comptoirs Richard sont délicieux et ils ne laissent pas d’amertume en bouche.

 

Mercredi 

Mercredi soir j’ai dîné au restaurant avec des copines que je n’avais pas vu depuis longtemps. Depuis la naissance de ma fille, je sors beaucoup moins qu’avant ce qui fait que quand je peux le faire, j’apprécie encore plus ces petits moments de liberté. Le fait d’avoir revu mes amies m’a rappelé le temps d’avant, celui de l’insouciance où je n’avais que la responsabilité de moi-même. C’était le temps des sorties jusqu’à pas d’heure, le temps de la vie bohème quand j’habitais encore à Montmartre.

 

Jeudi 

Jeudi, en allant travailler, j’ai revu l’un de mes professeurs de l’Université Paris-Dauphine où j’ai effectué la fin de mes études. Il était avec sa petite fille d’un an dans le RER. C’était très touchant de le voir en tant que papa. Sa fille était accrochée contre lui en porte-bébé, il avait sa main posée sur dos. Cette main protectrice de papa, avec toute sa tendresse et sa protection. C’était beau.

 

Vendredi 

J’allaite toujours ma fille, le matin avant de partir travailler et le soir en rentrant. Vendredi je l’ai allaitée comme tous les soirs donc. Sauf que cette fois-ci, elle s’est endormie sur mon sein. Elle était blottie contre moi, comme durant les premiers mois de sa vie. J’ai le pouvoir de l’apaiser et j’apprécie beaucoup cela. De plus, j’adore ce moment privilégié que je passe avec elle et où l’on se retrouve que toutes les deux après une journée de séparation.

 

Samedi 

Samedi j’ai été invitée au Salon Baby en tant que blogueuse. Ça m’a fait bizarre d’avoir mon petit badge VIP « Little Joo ». J’ai fait de très belles rencontres et des supers découvertes en matière de puériculture. J’ai notamment rencontré une youtubeuse que j’aime beaucoup : Elyrose. Elle était toute mignonne avec sa petite famille !

 

 

Dimanche  

Dimanche il a fait beau. Nous sommes allés goûter dans la Forêt de Saint-Germain-en-Laye qui se trouve juste à côté de chez nous. Leïa était absorbée par la vie qu’il y avait autour d’elle : les arbres, les fleurs, les insectes… Je sens qu’elle a de plus en plus envie d’explorer le monde.

 

Je vous souhaite bon courage pour cette nouvelle semaine qui arrive. Et n’oubliez-pas, le bonheur c’est surtout une question de perception !

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :