Les petits kifs de la semaine #3

Pour être honnête, ça n’allait pas trop cette semaine. Je me suis posée beaucoup de questions et sur à peu près tout. Je ne sais pas si vous avez déjà connu ce sentiment mais j’avais l’impression que ma vie m’échappait, que je ne maîtrisais plus rien, que je la subissais. Malgré tout, il faut avancer. Rien que pour Leïa je ne peux pas me permettre de me laisser aller. Alors voici mes petits kifs de la semaine !

 

Lundi 

Lundi j’ai passé l’après-midi à travailler avec une collègue sur la terrasse extérieure du Ritz. L’hôtel est magnifique depuis sa rénovation, le moindre petit détail est extrêmement bien soigné. La terrasse est apaisante et calme. On n’entend aucun bruit mis à part celui de l’eau qui s’écoule de la fontaine et les oiseaux qui chantent. Le soleil était radieux, je me sentais pleine d’énergie.

 

Mardi 

Mardi je me suis remise (enfin) à courir. Écouteurs dans les oreilles avec comme unique but de transpirer et de me vider la tête.

 

Mercredi 

J’ai perdu 3 cm de tour de taille en une semaine grâce à la cryolipolyse.

 

Jeudi 

J’ai été chercher Leïa plus tôt que d’habitude de chez sa nounou. Elle me manquait. Je n’ai pas pu résister à l’envie de me promener avec elle. Il faisait tellement chaud ce jour-là, 25 degrés paraît-il. La voir sourire en me voyant m’a fait fondre littéralement. Elle me remplit de joie.

 

Vendredi 

En déjeunant avec une amie, je décide sur un coup de tête de partir loin pendant quelques jours. J’en ai besoin. Vous saurez bientôt où.

 

Samedi 

Je profite de la sieste matinale de Leïa pour aller courir à nouveau. Un bouffée d’oxygène, un bol d’air pur et cette envie insatiable d’accomplir de nouvelles choses.

 

Dimanche 

J’ai parlé politique, économie, littérature et art pendant deux heures sur notre terrasse avec mon conjoint. J’adore échanger sur ces sujets. Ce que je préfère c’est construire ma pensée en mêlant toutes ces sciences. Faire le lien entre littérature et politique par exemple. Tout cela m’a donné envie de me replonger dans les livres de ma bibliothèque qui n’attendent que d’être ouverts à nouveau. La pile commence à grandir. Ma soif de connaissance n’est jamais assouvie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :