Le 1er mois de bébé : beaucoup d’angoisses mais que du bonheur !

Au moment où j’écris cet article, ma fille a déjà un peu plus de deux mois. Depuis que je suis devenue maman, le temps file à vitesse éclair !

Même si je passe beaucoup de temps sur Instagram à vous tenir informé de ce qu’il se passe, je me rends compte que je ne vous ai pas donné de nouvelle de ma petite Sasha ici.

Voici donc le bilan de ce premier mois avec mon amour 🙂

PS : Comme d’habitude si tu vas tout en bas de l’article tu peux voir version vidéo 😉

Son alimentation

Ma petite Sasha est née à 3,5 kg et mesure 50 cm. Je pratique l’allaitement mixte c’est à dire que je lui donne mon lait et que j’alterne aussi avec du lait en poudre. Cela me permet de me soulager un peu et elle d’être toujours bien calée. On a trouvé notre équilibre comme ça.

 

Deux visites chez le toubib ! 

Grosse frayeur pour ce premier mois. Plusieurs nuits de suite, j’ai entendu Sasha tousser et avoir des difficultés à respirer. J’ai cru qu’il s’agissait d’une bronchiolite (#mamanangoissée). Ni une ni deux, je suis allée en urgence le lendemain chez notre pédiatre. Ouf ! Il ne s’agit que d’un rhume mais qu’il faut surveiller. Elle me recommande aussi d’éviter que Leïa n’approche trop sa petite sœur… Pas évident à appliquer au quotidien.

 

Les nuits

Globalement, les nuits n’ont pas été aussi chaotiques que je le pensais. Bébé dort plutôt bien à raison d’un ou deux réveils par nuit. Alors oui il m’est aussi arrivée d’être épuisée car bébé ne voulait pas s’endormir mais cela s’est produit que très peu de fois.

De plus, durant les trois premières semaines on alternait les nuits avec monsieur ce qui fait que j’ai pu avoir des nuits de sommeil complètes pour récupérer de ma fin de grossesse.

 

Leïa et Sasha

J’appréhendais que Leïa vive mal l’arrivée de sa petite sœur. A ma grande surprise ce fût l’inverse ! Lorsque Leïa rentre de chez sa nounou elle court voir sa sœur en criant « Sasha, Sasha ! » Vous n’imaginez même pas à quel point je suis fière de voir cela ! J’ai hâte de les voir jouer toutes les deux, mes petites princesses 🙂

 

L’écharpe de portage

Alors ça les gars c’est l’invention du siècle ! Je regrette même de ne pas l’avoir utilisée pour Leïa. J’ai testé et vite adopté l’écharpe de portage dont les principaux avantages sont :

  • la proximité avec votre nourrisson qui prolonge en quelque sorte la grossesse
  • la stimulation de la lactation : votre bébé collé contre vous va activer de l’ocytocine qui va favoriser la production de lait
  • le renforcement du sentiment de sécurité pour votre bébé
  • la possibilité pour vous d’avoir les mains libres pour pouvoir faire autre chose

 

Merci au congé paternité

Monsieur a posé ses jours dès ma sortie de la maternité. En tout il est resté trois semaines complètes avec nous en cumulant congé paternité et congés payés. Il m’a été d’une aide précieuse. Tantôt fée du logis tantôt cuisinier, j’ai pu grâce à lui me consacrer exclusivement à mon bébé.

 

Voilà le bilan du premier mois de bébé qui n’a pas été aussi dur que ce que je m’étais imaginée. Reste à savoir si cela va continuer, pourvu que ça dure !

XOXO

A très vite 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :