Sasha

« Selon une légende talmudique, lorsqu’un enfant naît, il possède encore le savoir ultime de ses vies antérieures. C’est alors qu’un ange apparaît et lui enjoint de tenir ce savoir secret. L’ange pose son doigt sur la lèvre de l’enfant et à cet instant précis, le bébé oublie tout pour entrer dans la vie. Du geste de l’ange, il reste une trace : le petit creux qui dessine un fossé entre notre lèvre supérieure et la base de notre nez… Alors seulement, il peut pousser son premier cri. », Extrait du film Le premier cri.

Si vous me suivez sur Instagram et Youtube vous savez sans doute que j’ai accouché le 5 octobre dernier de ma petite Sasha.

A la fin de cet article, vous trouverez le lien de la vidéo que j’ai tourné, dans laquelle je vous raconte, de manière pragmatique mon accouchement : déclenchement, contractions, péridurale… etc.

Mais ici, j’ai envie de vous parler de mon accouchement d’une toute autre manière. J’ai envie de vous dire à quel point j’ai été transporté par une magie inqualifiable. J’ai envie de vous dire ô combien j’ai réalisé à nouveau ce que le mot VIE signifie.

Le 5 octobre dernier j’ai pris part au miracle de la vie, à l’essence même de ce pourquoi nous sommes sur Terre.

J’ai eu cette putain de merveilleuse chance de donner à nouveau la vie, de voir un petit être sortir de moi. Ce petit être que j’ai moi même fabriqué, à l’intérieur de mon corps.

Mes accouchements resteront à vie les épisodes les plus merveilleux de toute ma vie.

 

Et sinon si tu veux entendre parler plus concrètement du déroulement des événements, voici la vidéo :

 

Merci de m’avoir lu et à bientôt

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :